Nanie cuisine

01 mai 2015

Ananas rôti aux épices, yaourt au citron vert

Cette recette est un peu longue à faire, disons qu'il faut s'y prendre un peu à l'avance afin que l'ananas refroidisse, mais le mélange des saveurs vaut vraiment le coup !

IMG_3800p

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 1 heure

Pour 6 personnes :

Pour l'ananas rôti :

  • 1 ananas de taille moyenne à gros
  • 150 g de cassonade
  • 2 cm de gingembre frais
  • 1 étoile de badiane
  • 3 gousses de vanille
  • 1 cuillerée à café de copeaux de citronnelle
  • 2 cuillerées à soupe de rhum ambré

Pour le yaourt au citron vert :

  • 200 g de yaourt turc
  • le zeste d'1 citron vert
  • le jus d'1/2 citron vert
  • 3 cuillerées à soupe de sucre en poudre

1. Préchauffer le four à 180°C.

2. Dans une casserole, mettre la cassonade avec 3 cuillerées à soupe d'eau. Ajouter la badiane, les copeaux de citronnelle. Eplucher la racine de gingembre et la râper. L'ajouter au sucre. Couper les gousses de vanille dans le sens de la longueur, prélever les graines et les ajouter au sucre. Faire chauffer le mélange cassonade/épices sur feu moyen pendant quelques minutes : le caramel ne doit pas trop colorer. Ajouter 5 cuillerées à soupe d'eau (attention aux projections !) et bien mélanger.

3. Eplucher l'ananas en ôtant bien tous les yeux. Le piquer de part et d'autre avec un pic à brochette, en plusieurs endroits, et y glisser les gousses de vanille préalablement vidées. Le placer dans un plat allant au four, arroser du caramel aux épices et faire cuire au four pendant 45 min à 1 h, en retournant plusieurs fois l'ananas et en l'arrosant très régulièrement avec le caramel. Laisser ensuite refroidir avant de découper en morceaux, sans garder le coeur qui est une partie plus dure.

4. Récupérer le caramel en ôtant les copeaux de citronnelle et la badiane, le faire chauffer sur feu doux avec le rhum ambré. Réserver.

5. Battre le yaourt avec le sucre en poudre, le jus et le zeste du citron vert.

6. Dans des coupes de service, placer le yaourt au citron vert dans le fond, ajouter l'ananas et arroser du caramel au rhum.

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


01 avril 2015

Claude Darroze à Langon (33) et... réaliser un des rêves de sa vie !

Ce billet va être un peu plus long que ceux que je rédige pour présenter une belle adresse de restaurant, parce qu'il est
effectivement composé du détail d'un déjeuner, mais également de la découverte de deux Châteaux d'exception du Sauternais.

Un peu plus long aussi parce que je prends le temps de détailler le plaisir immense de réaliser un des rêves de ma vie : Yquem.

Organisée avec l'Office du Tourisme de Sud-Gironde, basée à Langon, la journée débute par la visite du Château Climens.
Très gentillement accueillis, on nous présente le château et nous faisons quelques pas dans les vignes, encore toutes fermées par
l'hiver.

Restaurant Claude Darroze + Yquem1

Nous visitons le grenier, avec ses plantes employées pour les tisanes : le Château Climens a en effet fait de la biodynamie son mode
de vie. Les ceps sont traités de façon préventive avec différentes tisanes. On prend soin des vignes en fonction des sites lunaires.
Si vous souhaitez en savoir plus sur la biodynamie, un petit article (ici) vous explique le fonctionnement :

Restaurant Claude Darroze + Yquem

Puis nos pas nous mènent vers le chai...

Restaurant Claude Darroze + Yquem2

Enfin nous profitons d'une belle dégustation des deux vins de Climens : le 2e vin Cyprès de Climens, puis Château Climens.

DSC_0051_4

Cyprès de Climens 2011

DSC_0054_4

Château Climens 2006

DSC_0052_5

DSC_0057_3

Il m'est difficile de décrire une dégustation de vins, mes mots ne sont pas assez précis et je ne voudrais pas être approximative.
Je peux seulement dire que cette première visite de la journée m'a permis de découvrir un beau château, avec des vins très agréables,
et que c'est une belle entrée en matière pour la suite de la journée.


Après cette première dégustation, une table nous attend au restaurant 1 étoile Claude Darroze de Langon.

Restaurant Claude Darroze + Yquem3

Chaleureusement accueillis par Jean-Charles Darroze qui a repris la maison depuis 2010, nous nous installons pour un déjeuner autour des vins de Barsac-Sauternes.

DSC_0065_5

Prélude gourmand
Crème brûlée au Foie Gras, Verrine Carotte/Cumin, Vichyssoise

DSC_0068_5

DSC_0069_4

Noix de Coquilles Saint-Jacques juste snackées
Effilochée d'endives, sauce légèrement safranée

Château La Bouade 2010 (Sauternes)

DSC_0070_4

Médaillon de Veau au sautoir, tout simplement
Mousseline de Pommes de Terre aux Truffes Noires
Légumes glacés & Jus perlé

Château Barbier 2005 (Sauternes)

 

DSC_0073_4

Mikados de Brebis
Confit de Melon & Fromage Frais

DSC_0084_4

Crémeux au Citron Meringué
Sorbet Kalamansi

DSC_0080_5

Château Caillou 1989 (Barsac)

 

Nos trois vins du déjeuner, pour une dégustation "comparative" :

DSC_0074_5

 

Après un café et quelques mignardises, nous quittons ce bel établissement dans lequel j'espère vite revenir, et nous reprenons la route pour serpenter entre les vignes, notre guide nous expliquant les châteaux et les implantations sur les communes, jusqu'à nous mener dans l'endroit rêvé : Yquem !

Restaurant Claude Darroze + Yquem4

Nous descendons doucement vers la terre noble, admirer les vignes et le travail qui y est fait :

Restaurant Claude Darroze + Yquem5

En remontant vers le château, nous passons à côté des jardins, qui sont ouverts en semaine au public, aux horaires de bureau.

Restaurant Claude Darroze + Yquem6

Avant d'arriver aux chais, un passage traversant nous offre de très jolies représentations :

Restaurant Claude Darroze + Yquem7

 

La visite des chais nous emmène dans la vie du château, nous transporte aux moments des vendanges, quand chaque jour vendangé est mis en tonneaux séparément.

DSC_0136_2

 

En poursuivant la visite, nous découvrons un escalier sompteux, qui va nous mener dans le saint des saints : le chai d'élevage.

Restaurant Claude Darroze + Yquem8

 

Le chai d'élevage s'élève devant nous comme une cathédrale, un lieu de recueillement. Cet endroit me provoque une émotion rare.

DSC_0178_3

DSC_0154_3

DSC_0152_3

 

Après de longues minutes d'observation et d'envie, nous remontons en direction le clou du spectacle : la dégustation du précieux nectar.

Restaurant Claude Darroze + Yquem9

 

DSC_0238_3

DSC_0235_3

 

Il est impossible d'écrire des mots sur ce qu'on goûte. On savoure ce moment d'exception, on se dit que c'est peut-être la seule fois de sa vie qu'on le fait. Et justement pour cela on en profite pleinement !

Je ne suis pas souvent en photo sur mon blog, mais je poste quand même celle-ci pour le prouver : j'ai vécu cette journée d'éxception, et pour un des rêves de ma vie je peux dire avec délice : CHECK !!!!

DSC_0210_3

Posté par nanie45 à 22:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 mars 2015

Mini-croissants jambon & fromage

Une recette idéale pour l'apéritif, sans ustensile particulier.

IMG_3754p

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 minutes

Pour 6 personnes :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 50 g de gruyère râpé
  • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 oeuf
  • 1 cuillerée à soupe de lait

1. Préchauffer le four à 200°C.

2. Dérouler la pâte feuilletée. La tartiner de crème fraîche. Recouvrir des tranches de jambon blanc et saupoudrer de gruyère râpé. Découper la pâte en 16 parts. Rouler chaque part sur elle-même en partant de la base du triangle et en terminant par la pointe.

3. Battre l'oeuf entier avec le lait et en badigeonner les croissants avec un pinceau. Faire cuire au four pendant 20 à 25 minutes. Les croissants doivent être bien dorés. Servir froids ou tièdes.

Note : on peut varier les parfums à l'envi ! Par exemple en remplaçant le jambon par des tranches de fromage à burger et en parsemant la crème de cumin en poudre.

IMG_3758p

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 08:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mars 2015

Petits flans à la framboise

Toujours dans ma série "cuisine rapide", une version de petits flans à la framboise avec un appareil à flan Impérial : rapide et bon !

IMG_3772p

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 20 minutes

Pour 8 personnes :

  • 120 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 60 g de farine Impérial
  • 75 g de sucre en poudre
  • 1 oeuf
  • 1/2 litre de lait
  • une vingtaine de framboises surgelées

1. Préchauffer le four à 200°C.

2. Dans un saladier, mélanger la farine, le beurre fondu et la pincée de sel avec 2 cuillerées à soupe d'eau tiède. Bien malaxer, former une boule et étaler finement sur un plan de travail fariné. Former des cercles avec un emporte-pièce et disposer dans des empreintes en silicone.

3. Dans un saladier, mélanger la farine Impérial avec 150 ml de lait froid et l'oeuf entier. Dans une casserole, faire bouillir le lait restant avec le sucre en poudre. Ajouter le mélange lait/oeuf/farine Impérial, et bien mélanger pendant 2 minutes, sur feu moyen.

4. Placer une à deux framboises dans chaque empreinte, recouvrir de crème pâtissière. Faire cuire au four pendant 15 à 20 minutes : le dessus du flan doit être doré. Servir froid.

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 février 2015

La Grande Maison de Joël Robuchon à Bordeaux (33)

La Grande Maison - Devant

Voilà venu le moment de poster un moment rare, plein d'émerveillement pour les sens.
L'occasion de fêter mon anniversaire par le plus délicieux des déjeuners...
Je vais laisser parler les (nombreuses) photos afin de partager ce repas exceptionnel à La Grande Maison de Joël Robuchon.

La Grande Maison - Salle

Pour accompagner notre coupe de Veuve Cliquot :

DSC_0032

Gaufrette langoustine et piment d'Espelette

Le repas est organisé en services : trois petites assiettes par service, avec un produit mis en vedette.
Il est possible de goûter jusqu'à quatre services avant le plat, les fromages et les desserts.

Mais pour commencer...

DSC_0038

DSC_0039

Symphonie gourmande au caviar et à l'araignée de mer

 

Les services de notre déjeuner vont s'accompagner d'un Pessac-Léognan blanc : Clémentin de Pape Clément 2012.

Voici le 1er service : 

DSC_0049

 

DSC_0048

 La Salade de pomme de terre aux copeaux de foie gras avec une râpée de truffe

DSC_0050

Le Homard aux fines lamelles de navet en aigre doux au romarin

DSC_0051

Le Saumon d'Ecosse confit en aiguillette, raviole maraîchère, fleurette au wasabi

Notre deuxième service :

DSC_0053

 

La Grande Maison - Millefeuille

 Le Millefeuille de jeunes légumes mitonnés et une vinaigrette tiède

 La Grande Maison - Grenouille

Les Cuisses de grenouille en fritots à la purée aillée et au coulis de persil

DSC_0055

 L'Oeuf de caille miroir au plat sur un riz nacré juste doré et aux copeaux de truffe

Le troisième service :

DSC_0063

 

DSC_0064

 La Langoustine truffée cuite en ravioli avec une étuvée de chou vert

DSC_0066

 La Noix de Saint-Jacques avec une émulsion végétale à l'huile d'olive vierge,
farfalles à l'encre de seiche

DSC_0067

Le Zéphyr au fromage, un compromis sensuel entre soufflé et crème renversée
au coulis chaud de truffe

Et pour terminer avant le plat, le quatrième service :

DSC_0072

 

DSC_0073

 La Rouelle de homard à la vapeur aux herbes en civet

DSC_0074

Le Turbot rôti sur l'arête aux châtaignes dans un vin jaune

DSC_0075

 La Soupe folichonne aux saveurs exotiques

Déjà plein de plats et de saveurs, mais notre repas est loin d'être fini !

Nous enchaînons sur le Plat "Tradition", accompagné d'un Pessac-Léognan rouge, Clémentin de Pape Clément 2011 :

DSC_0085

 Le Boeuf châteaubriand et foie gras en une interprétation "Rossini" au vieux Porto

DSC_0084

 Pommes soufflées

Tout au long de notre repas, différents pains ont été servis, en accord avec les plats : 

La Grande Maison - Pains

Nous finissons le salé avec le chariot de Fromages de nos Régions, frais et affinés, puis nous passons à la farandole de desserts, avec pour commencer :

DSC_0089

 

DSC_0091

La Mangue au caramel à la fleur de sel, parfum passion, tuile perroquet

DSC_0092

Le Castanéa onctueux aux marrons de l'Ardèche, parfait givré aux cranberries,
tuile blanche royale

 La Grande Maison - Bulle

La Bulle de sucre, crème brûlée à la Mandarine Impériale

Ceci étant la mise en bouche des desserts, nous voici devant un chariot de desserts richement garni, sur lequel je choisis deux desserts :

DSC_0096

 

DSC_0097

Île flottante à la praline rose

DSC_0098

Ananas rôti à la vanille

Le repas se termine par un chariot de mignardises afin d'accompagner le café :

DSC_0101

 

Nous terminons notre déjeuner dans le salon avec différentes mignardises :

La Grande Maison - Salon

 

DSC_0102

DSC_0103

Mon avis (très humble avis pour ce lieu d'exception...) :
      - Service : le personnel est aux petits soins pour vous, chaque personne a un rôle attitré, ce qui donne au service une chorégraphie harmonieuse et rassurante. 
      - Ambiance/Déco : ambiance feutrée et très distinguée, avec une décoration riche. Tout vous entoure de luxe, des tableaux de la collection privée de Bernard Magrez à la vaisselle faite de belles collections et de pièces uniques.
      - Cuisine : une cuisine sublime et toute en finesse, tous les goûts sont merveilleusement associés avec un enchaînement des plats savamment mesuré. Chaque plat met en avant un produit d'exception, sublimé par son accompagnement.
      - Prix : j'ai eu le privilège d'avir été invitée, alors je vous laisse rechercher les prix sur le site de La Grande Maison !
      - J'y reviens ou pas ? : c'est un endroit d'exception, ouvert depuis quelques mois seulement. Nul doute que les étoiles vont se succéder pour récompenser cet établissement de prestige pour lequel le chef Joël Robuchon vise la récompense suprême des 3 étoiles Michelin.

Posté par nanie45 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



15 février 2015

Little Tokyo à Pessac (33)

DSC_0103

Pour ceux qui aiment la cuisine japonaise, cette adresse est pour vous !
Dans un quartier résidentiel de Pessac, une maison offre un petit endroit particulier, silencieux, dans lequel vous pouvez profiter des quelques places à disposition pour vous attabler et déguster une cuisine traditionnelle.

DSC_0080 DSC_0079

DSC_0075

DSC_0074 DSC_0069

Quand vos plats sont prêts, vous êtes appelés et on vous tend un petit plateau avec votre repas.
A disposition sur une petite table, sauce soja, couverts. Les bières sont au frais, à vous d'aller vous servir !

DSC_0062

La carte est riche, il est difficile de faire son choix pour la première fois !

Je me lance donc pour un menu Tokyo Bento :

DSC_0064

Soupe Miso, Makis

DSC_0066

 

Tempura donburi

D'autres plats arrivent sur la table :

DSC_0063

Mix sushi nigiri, makis, sashimi 
&
Chirashi donburi

DSC_0065

Tempura udon & soba

DSC_0067

Poulet teriyaki donburi

Enfin le moment des desserts :

DSC_0078

DSC_0070 DSC_0072

Cookie au thé matcha & gâteau au yuzu

Mon avis :
      - Service : c'est un self-service et, c'est précisé à l'intérieur, attention il n'y a pas de toilettes !
      - Ambiance/Déco : décoration simple mais de qualité, tables et tabourets en bois. Le fait de se lever pour aller chercher ses plats ou sa sauce soja donne une atmosphère très conviviale
      - Cuisine : vraiment très bon, cuisine de bonne qualité, les goûts sont là, fins, subtils, un délice !
      - Prix : bon rapport qualité/prix notamment pour les plats traditionnels
      - J'y reviens ou pas ? : sûrement dès la semaine qui vient !

Posté par nanie45 à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 janvier 2015

Flammenkueche

Une version rapide, idéale pour un apéro entre amis !

IMG_3716p

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 20 minutes

Pour 6 à 8 personnes :

  • 250 g de farine
  • 12 cl d'eau tiède
  • 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive
  • 2 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 oignon
  • 125 g de lardons allumettes
  • sel

1. Préchauffer le four à 200°C.

2. Dans le bol d'un robot, placer la farine, l'huile d'olive, 2 pincées de sel et l'eau tiède. Battre quelques minutes avec le crochet de pétrissage. Finir de malaxer la pâte à la main. Etaler sur un plan de travail : les quantités permettent de réaliser deux tartes rondes ou une grande tarte rectangulaire. Placer la pâte étalée finement sur une tôle de cuisson.

3. Répartir la crème sur le dessus de la pâte. Eplucher et couper finement l'oignon, le disposer sur le fond de tarte. Répartir les lardons. Enfourner pour 15 à 20 minutes : la tarte doit être un peu colorée. Servir tiède ou froid.

IMG_3726p

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 janvier 2015

Lapin au vin blanc et à la moutarde

Un classique !
Voici une version de ce doux plat d'hiver...

IMG_3711p

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 2 heures

Pour 8 personnes :

  • 1 lapin entier, découpé en morceaux
  • 1 gros oignon (ou 2 petits)
  • 50 cl de vin blanc sec
  • 1 grande boîte de champignons émincés
  • 8 à 10 petites pommes de terre
  • 2 feuilles de laurier
  • 3 cuillerées à soupe de moutarde
  • 3 cuillerées à soupe de moutarde à l'ancienne
  • 3 cuillerées à soupe de crème fraîche épaisse
  • 15 cl de crème entière liquide
  • sel
  • huile d'olive

1. Eplucher l'oignon et le couper en grosses rondelles. Le faire revenir dans une cocotte avec 2 à 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive. Ajouter le lapin et faire dorer sur toutes les faces, sur feu moyen à vif. Ajouter le vin blanc, le laurier, saler.

2. Eplucher les pommes de terre, les laver et les placer dans la cocotte. Couvrir et laisser mijoter sur feu doux pendant une heure et demie.

3. En fin de cuisson, ajouter les champignons égouttés. Ôter le couvercle de la cocotte et laisser mijoter de nouveau à découvert, afin que le vin blanc s'évapore. Quand il reste peu de liquide, ajouter les deux moutardes et les deux crèmes et bien mélanger. Laisser réduire 5 minutes. Servir chaud.

 Grave blanc

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 janvier 2015

Galette chocolat-poire #jeSuisCharlie

Le contraste est saisissant.
Des étoiles encore plein les yeux des fêtes, un allant pour cette nouvelle année, prometteuse, sans parasite, sans personne pour polluer ma vie, avec de belles choses à venir.
Et puis des cons se sont réveillés.

Des cons ont tué Cabu, mon enfance, Récré A2, le nez de Dorothée, le grand Duduche, le Beauf.
Des cons ont tué Charb, Charlie Hebdo, Maurice et Patapon.
Des cons ont tué des flics, des juifs, des musulmans, des citoyens français.
Des cons ont touché à la liberté d'expression, à la liberté tout court, à la tolérance, au rire, à la France, à ma France que je chéris.

Après le choc de l'horreur, arriver à trouver les mots justes pour expliquer à ses enfants pourquoi il existe des cons dans le monde.
Et puis surtout leur montrer que la seule réponse possible est de continuer à vivre et à rire, sans idée de haine ni de vengeance.

La galette est un peu spéciale cette année, une galette pour penser aux proches de ces 17 disparus, pour dire que nous vivrons.

"Restons ensemble. Ne basculons pas dans la haine." (Elsa Wolinski, 11/01/2015)

DSC_0509p

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 40 minutes

Pour 8 personnes :

  • 2 ronds de pâte feuilletée de très bonne qualité
  • 350g de tant pour tant (soit 175 g de poudre d'amandes + 175 g de sucre glace)
  • 3 oeufs
  • 100 g de beurre
  • 40 g de cacao en poudre non sucré
  • 2 petites poires pas trop mûres

1. Préchauffer le four à 200°C.

2. Préparer la crème d'amandes au chocolat : dans le bol d'un robot, placer le tant pour tant, le beurre fondu, 2 oeufs entiers, 1 blanc d'oeuf (conserver le jaune pour la dorure) et le cacao en poudre. Mélanger quelques minutes.

3. Eplucher et couper en tout petits dés les poires, mélanger avec la crème d'amandes au chocolat.

4. Etaler un fond de pâte, placer la crème d'amande au centre en laissant un bord de 2 à 3 cm. Placer sur le dessus le deuxième rond de pâte feuilletée, souder les bords en les pinçant. Dorer le dessus de la galette avec le jaune d'oeuf restant.

5. Enfourner pour 30 à 40 minutes. Recouvrir de papier aluminium en fin de cuisson quand la galette est bien dorée. Servir tiède.

DSC_0505p

Cliquez ici pour imprimer la recette...

Posté par nanie45 à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2015

Bonne année 2015

Je vous souhaite à tous une très belle nouvelle année, pleine de joie, de délices, de douceurs (sucrées ou salées) et de plaisir !

BonneAnnéeNanie

Posté par nanie45 à 00:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]